Symbols

Sorry, we are having a problem retrieving Symbol Search results. Please try again later.

Please wait, the Symbol Search is loading.

Qu'est-il arrivé au « marché boursier »?

Au début, l'objectif premier du marché boursier était simple :

Créer un marché qui permettrait aux investisseurs de faire fructifier leurs avoirs grâce à des placements, tout en aidant les sociétés à lever les capitaux dont elles ont besoin pour assurer leur croissance.

Les conditions étaient équitables pour les investisseurs et tous en profitaient. Mises en commun, ces aspirations simples stimuleraient l'économie en plus de favoriser la création d'emplois et de soutenir la croissance et les progrès.

Les marchés se sont mis à faire de l'argent.

L'accent mis naturellement sur ces deux aspirations laissait croire que le marché boursier appartenait en quelque sorte à chacun d'entre nous.

Mais de nombreux marchés boursiers sont devenus des sociétés ouvertes, qui appartiennent aux actionnaires et ont des concurrents. Comme toute autre société par actions, elles ont pour but de dégager un bénéfice.

Les décisions prises pour accroître la rentabilité ne tiennent pas nécessairement compte de l'intérêt du public. Au cours des dernières décennies, les principaux marchés boursiers de la planète ont pris de plus en plus de décisions visant à améliorer leurs résultats financiers, sans se soucier de soutenir les investisseurs à long terme et les sociétés ouvertes. Durant cette course au profit, les pratiques abusives de certains négociateurs qui exécutent des transactions à haute fréquence ont dénaturé les marchés financiers à l'échelle mondiale, et sont défavorables pour les investisseurs à long terme, en plus d'engendrer chaque jour le retrait de millions de dollars des marchés.

Leurs motivations... et les nôtres.

À la NEO Bourse, nous croyons qu'un recentrage novateur sur les valeurs fondamentales que doit avoir une bourse peut renverser les effets perturbateurs des comportements abusifs des marchés et permettre aux sociétés, courtiers et investisseurs d'évoluer dans un marché plus fort, plus équitable et plus rentable.

Voici les facteurs de différenciation :

Les transactions à haute fréquence (THF) ont un effet bénéfique sur le chiffre d'affaires des marchés boursiers.

Les négociateurs qui exécutent des THF permettent aux bourses et autres marchés de dégager des droits de négociation considérables en raison du nombre important de ces opérations, et sont prêts à débourser des sommes supplémentaires pour obtenir d'autres avantages en matière de négociation, y compris l'accès à une technologie de négociation colocalisée.

Une meilleure expérience de négociation, au profit des investisseurs.
 

Nos solutions de négociation sont conçues pour assurer une égalité de traitement aux investisseurs à long terme qui n'ont pas l'avantage de la vitesse offerte par les technologies, en donnant priorité à leurs ordres par rapport aux THF.

Négociation … 〉

Les droits d'accès élevés aux données sur le marché ont un effet bénéfique sur le chiffre d'affaires des marchés boursiers.

Ils constituent une source régulière de revenus pour les bourses et autres marchés, provenant d'un nombre croissant de participants qui ont besoin des dernières données sur le marché pour mettre leurs stratégies en œuvre et prendre des décisions.

Une valeur accrue qui profite aux négociateurs.
 

Nous fournissons gratuitement des données en temps réel sur le marché des titres inscrits à la NEO, ainsi qu'un accès gratuit ou à faible coût aux données en temps réel sur l'ensemble des titres inscrits à la TSX et à la Bourse de croissance TSX qui se négocient à la NEO. Ainsi, tout le monde a la chance de consulter davantage de renseignements sur le marché et de prendre des décisions plus éclairées.

Données Sur Le Marché … 〉

Les inscriptions additionnelles ont un effet bénéfique sur le chiffre d'affaires des marchés boursiers.

Les sociétés versent des droits d'inscription considérables aux bourses, sans recevoir pour autant plus de services et sans égard à l'activité des titres qu'ils ont inscrits à la cote de la bourse ou de leur capacité à lever suffisamment de capitaux.

Un meilleur service profite aux sociétés ouvertes.
 

Nous favorisons la réussite des sociétés en leur offrant un programme de teneurs de marché désignés qui assure des liquidités continues pour leurs titres après leur inscription, en renforçant la confiance des investisseurs et en rendant les titres plus visibles. De plus, nous permettons aux sociétés de faire un premier appel public à l'épargne à moindre coût en leur facturant des droits qui sont de 50 % à 90 % inférieurs à ceux de nos concurrents. Il s'agit d'un réel partenariat, orienté vers la réussite de vos titres sur le marché.

Inscrire à la NEO … 〉

Le maintien du statu quo est bénéfique pour le chiffre d'affaires des marchés boursiers.

Une concurrence insuffisante entre les marchés boursiers a engendré une stagnation sur le plan technologique et une résistance au changement. Les bourses habituées d'avoir le monopole ne sont pas parvenues à trouver des solutions aux problèmes auxquels étaient confrontés leurs propres participants.

L'innovation continue est profitable pour nous tous.
 

Nous continuons de mettre au point de nouvelles solutions innovantes qui favorisent l'établissement de marchés plus efficaces et abordables. On assiste à l'émergence d'idées audacieuses au sein des marchés financiers canadiens, comme l'emploi d'ID de négociateur, du système d'appariement prioritaire en fonction du facteur quantité-délai et d'un processus de « ralentissement » aléatoire, qui suppléent au manque d'initiative des bourses établies.

Aperçu de la NEO … 〉